Le plan comptable suisse : explications et exemple

Plan comptable suisse exemple

Comment fonctionne le plan comptable suisse et existe-t-il un exemple ou un modèle de ce plan comptable ? C’est une question que de nombreux entrepreneurs qui créent leur entreprise se posent. Votre fiduciaire Karpeo vous propose de tout vous expliquer sur le plan comptable. Vous trouverez également en fin d’article un modèle de plan comptable pour votre société.

La tenue de comptabilité et le plan comptable

Avant de discuter plus en détails du plan comptable suisse, il est important de comprendre pourquoi les entreprises et les indépendants ont besoin de cet élément pour tenir leur comptabilité.

Obligation de tenir une comptabilité

Pour les entreprises suisses, l’obligation de tenir une comptabilité est discutée à l’article 957 du Code des Obligations (CO). Toutes les entreprises doivent tenir une comptabilité, quelque soit leur taille ou leur forme juridique. La comptabilité d’une société doit respecter certains principes afin d’en présenter la situation économique pour que des tiers puissent s’en faire une opinion fondée. Le droit suisse met en avant cinq principes clefs relatifs à la tenue régulière de la comptabilité :

  • L’enregistrement intégral, fidèle et systématique des transactions : cela signifie que les toutes opérations doivent être enregistrées de manière chronologique dans un journal. Aucune écriture ne doit être falsifiée et la comptabilité doit être tenue en partie double, les fameux débit et crédit, en respectant une structure logique, le fameux plan comptable !
  • La justification des écritures par des pièces comptables : chaque écriture doit être documentée et fondée sur une pièce comptable. Les informations clefs sont les suivantes : la date, le montant, le nom de l’émetteur de la facture (fournisseur ou client) ainsi qu’un libellé précis.
  • La clarté : ce principe peut paraitre vague, mais il se comprend aisément. Un comptable ou expert-comptable doit être capable de comprendre la comptabilité d’une entreprise sans difficulté. Celle-ci doit être claire, intelligible et explicite pour le lecteur des comptes annuels et des états financiers.
  • Adaptée à l’entreprise : la tenue d’une comptabilité ne nécessite pas la même complexité et le même niveau d’exigence entre un artisan menuisier par exemple et une multinationale cotée en bourse. La tenue des livres et le plan comptable doivent être adaptés à l’entreprise.
  • La traçabilité des enregistrements comptables : il faut absolument pouvoir remonter à l’origine de chaque transaction inscrite dans la comptabilité. Cela est important notamment lors de contrôles tels que les audits ou les contrôles TVA.

Exception et comptabilité simplifiée

Les règles ci-dessus s’appliquent normalement à toutes les entreprises. Il existe toutefois quelques aménagements qui permettent de simplifier la tenue de comptabilité. Ces exceptions s’appliquent notamment pour :

  • les entreprises individuelles et les sociétés de personnes dont le chiffre d’affaires est inférieur à 500’000 francs
  • les associations et les fondations non inscrites au Registre du Commerce
  • les fondations qui sont libérées de l’obligation de révision

Dans ces cas précis, la tenue d’une comptabilité simplifiée est possible. Qu’est-ce-que cela veut dire ? L’entrepreneur peut dans ce cas tenir une comptabilité des recettes et des dépenses également connue sous le terme de “carnet du lait”. Il doit également compléter ces éléments par une comptabilité du patrimoine (les actifs et passifs). Attention, malgré le fait que cette comptabilité est simplifiée, il n’en demeure pas moins qu’elle doit respecter les principes énoncées précédemment, notamment la régularité, la clarté et la justification de chaque écriture.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le cycle comptable et la création des états financiers, nous vous conseillons notre article dédié.

Le plan comptable : comment ça marche ?

Définition et explications sur le plan comptable

Le plan comptable est l’un des éléments les plus important de la comptabilité d’une entreprise. Il s’agit de la liste ordonnée de tous les comptes comptables. Si l’on ose la comparaison, il est aussi important que le squelette pour un être humain.

Un plan comptable peut se résumer en un simple tableau sur deux colonnes (voir notre exemple de plan comptable ci-dessous). Son objectif est simple : enregistrer les activités liées à la comptabilité de l’entreprise dans des comptes bien spécifiques. Pour chaque type de dépense, de revenu ou d’activité dans la société, il existe un compte spécifique dans la comptabilité. Chaque transaction de l’entreprise est enregistrée dans des comptes comptables qui forment ensemble le plan comptable.

Il est possible de catégoriser les différents comptes de la comptabilité d’une entreprise en 4 grandes catégories :

  • Les actifs : il s’agit des éléments du patrimoine de l’entreprise (comptes bancaires, inventaires, immobilisations telles que les machines, participations dans d’autres entreprise)
  • Les passifs : il s’agit principalement des dettes de l’entreprise, envers ses fournisseurs, mais également les dettes bancaires, les emprunts ou les dettes envers les actionnaires ou les assurances sociales par exemple
  • Les revenus : il s’agit de l’ensemble des ventes de bien ou de prestations qu’effectue l’entreprise au cours de son activité
  • Les charges : qu’elles soient variables ou fixes, les charges sont les dépenses qu’effectue l’entreprise au cours de son activité. Il peut s’agir d’achat de matériel, de frais de personnel, de transport, de publicité ou d’honoraires juridiques par exemple.

Ces 4 grandes catégories permettent ensuite de créer présenter les comptes annuels de l’entreprise, qui sont composés du bilan (actif et passif), du compte de résultat (revenus et charges) qui est parfois également appelé compte de pertes et profit et de l’annexe (qui sont les explication sur les éléments du bilan et du compte de résultat).

Pourquoi est-ce qu’un plan comptable est important pour une entreprise ?

Avant toute chose, précisons que les entreprises suisses sont libres de choisir le format de leur plan comptable. Contrairement à d’autres pays comme la France qui possède sont Plan Comptable Général (PCG), il n’y a aucune obligation de suivre un plan comptable défini au niveau fédéral ou cantonal.

Attention toutefois : une fois votre plan comptable choisi, il est compliqué de le changer. C’est pourquoi il est important pour une entreprise de bien le choisir afin d’éviter les désagréments futurs.

Bien qu’il n’existe pas un modèle unique de plan comptable suisse, il existe toutefois un plan comptable standard qui s’adapte à quasiment toutes les entreprises. Il s’agit d’une liste de comptes qui permet de tenir la comptabilité de société, qu’elle soit simplifiée ou complexe. L’avantage de celui-ci est qu’il est facilement personnalisable : il est facile de rajouter des comptes afin d’être plus précis dans la tenue de sa comptabilité. Il permet également, de par sa flexibilité, d’être un allié de poids lors d’analyses financières plus poussées (évaluation financière, business plan, ratio, comptabilité analytique).

Le plan comptable suisse répond parfaitement aux besoins des grandes entreprises, des PME mais convient également pour les indépendants. Il respecte les 4 grandes catégories de comptes discutées dans le paragraphe précédent. Enfin, il permet de construire facilement les comptes annuels et les comptes de gestion des entreprises ainsi que de documenter les déclarations fiscales annuelles.

Exemple de plan comptable suisse

Vous trouverez ci-dessous un modèle de plan comptable suisse que vous pourrez utiliser pour la comptabilité de votre entreprise.

N’oubliez pas que votre fiduciaire Karpeo peut vous accompagner dans la tenue de comptabilité de votre société. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Modèle de plan comptable suisse pour PME

Numéro de compte Description du compte Type
1 Actifs Actif
10 Actifs circulants Actif
100 Liquidités Actif
1000 Caisse Actif
1020 Banque Actif
106 Avoirs à court terme cotés en bourse Actif
1060 Titres Actif
1069 Ajustement de la valeur des titres Actif
110 Créances résultant de livraisons et prestations Actif
1100 Créances provenant de livraisons et de prestations Actif
1109 Ducroire Actif
1110 Créances résultant de livraisons et prestations envers les sociétés du groupe Actif
114 Autres créances à court terme Actif
1140 Avances et prêts Actif
1149 Ajustement de la valeur des avances et des prêts Actif
1170 Impôt préalable : TVA s/matériel, marchandises, prestations et énergie Actif
1171 Impôt préalable : TVA s/investissements et autres charges d’exploitation Actif
1176 Impôt anticipé Actif
1180 Créances envers les assurances sociales et institutions de prévoyance Actif
1189 Impôt à la source Actif
1190 Autres créances à court terme Actif
1199 Ajustement de la valeur des créances à court terme Actif
120 Stocks et prestations non facturées Actif
1200 Marchandises commerciales Actif
1210 Matières premières Actif
1220 Matières auxiliaires Actif
1230 Matières consommables Actif
1250 Marchandises en consignation Actif
1260 Stocks de produits finis Actif
1280 Travaux en cours Actif
130 Compte de régularisation de l’actif Actif
1300 Charges payées d‘avance Actif
1301 Produits à recevoir Actif
14 Actifs immobilisés Actif
140 Immobilisations financières Actif
1400 Titres à long terme Actif
1409 Ajustement de la valeur des titres Actif
1440 Prêts Actif
1441 Hypothèques Actif
1449 Ajustement de la valeur des créances à long terme Actif
148 Participations Actif
1480 Participations Actif
1489 Ajustement de la valeur des participations Actif
150 Immobilisations corporelles meubles Actif
1500 Machines et appareils Actif
1509 Ajustement de la valeur des machines et appareils Actif
1510 Mobilier et installations Actif
1519 Ajustement de la valeur du mobilier et des installations Actif
1520 Machines de bureau, informatique, systèmes de communication Actif
1529 Ajustement de la valeur des machines de bureau, inf. et syst. comm. Actif
1530 Véhicules Actif
1539 Ajustement de la valeur des véhicules Actif
1540 Outillages et appareils Actif
1549 Ajustement de la valeur des outillages et appareils Actif
160 Immobilisations corporelles immeubles Actif
1600 Immeubles d’exploitation Actif
1609 Ajustement de la valeur des immeubles d’exploitation Actif
170 Immobilisations incorporelles Actif
1700 Brevets, know-how, licences, droits, développement Actif
1709 Ajustement de la valeur des brevets, know-how, licences, droits, dév. Actif
1770 Goodwill Actif
1779 Ajustement de la valeur des goodwill Actif
180 Capital non versé : capital social, capital de fondation Actif
1850 Capital actions, capital social, droits de participations ou capital de fondation non versés Actif
2 Passif Passif
20 Dettes à court terme Passif
200 Dettes à court terme résultant d’achats et de prestations de services Passif
2000 Dettes résultant d’achats et de prestation de services (créanciers) Passif
2030 Acomptes de clients Passif
2050 Dettes résultant d’achats et de prestations de services envers des sociétés du groupe Passif
210 Dettes à court terme rémunérés Passif
2100 Dettes bancaires Passif
2120 Engagements de financement par leasing Passif
2140 Autres dettes à court terme rémunérées Passif
220 Autres dettes à court terme Passif
2200 TVA due Passif
2201 Décompte TVA Passif
2206 Impôt anticipé dû Passif
2208 Impôts directs Passif
2210 Autres dettes à court terme Passif
2261 Dividendes Passif
2270 Assurances sociales et institutions de prévoyance Passif
2279 Impôt à la source Passif
230 Passifs de régularisation et provisions à court terme Passif
2300 Charges à payer Passif
2301 Produits encaissés d’avance Passif
2330 Provisions à court terme Passif
24 Dettes à long terme Passif
240 Dettes à long terme rémunérées Passif
2400 Dettes bancaires Passif
2420 Engagements de financement par leasing Passif
2430 Emprunts obligataires Passif
2450 Emprunts Passif
2451 Hypothèques Passif
250 Autres dettes à long terme Passif
2500 Autres dettes à long terme Passif
260 Provisions à long termes et provisions légales Passif
2600 Provisions Passif
28 Fonds propres (personnes morales) Passif
280 Capital social ou capital de fondation Passif
2800 Capital-actions, capital social, capital de fondation Passif
290 Réserves / bénéfices et pertes Passif
2900 Réserves légales issues du capital Passif
2930 Réserves sur participations propres au capital Passif
2940 Réserves d‘évaluation Passif
2950 Réserves légales issues du bénéfice Passif
2960 Réserves libres Passif
2970 Bénéfice / perte reporté Passif
2979 Bénéfice / perte de l’exercice Passif
2980 Propres actions, parts sociales, droits de participations (poste négatif) Passif
28 Capital propre (pour les raisons individuelles) Passif
2800 Capital propre en début d’exercice Passif
2820 Apports de capital / prélèvements sur capital Passif
2850 Compte privé Passif
2891 Bénéfice / perte de l’exercice Passif
3 Chiffre d’affaires résultant des ventes et des prestations de services Produit
3000 Ventes de produits fabriqués Produit
3200 Ventes de marchandises Produit
3400 Ventes de prestations Produit
3600 Autres ventes et prestations de services Produit
3700 Prestations propres Produit
3710 Consommations propres Produit
3800 Déductions sur ventes Charge
3805 Pertes sur clients, variation du ducroire Charge
3900 Variation des stocks de produits semi-finis Produit/Charge
3901 Variation des stocks de produits finis Produit/Charge
3940 Variation de la valeur des prestations non facturées Produit/Charge
4 Charges de matériel, de marchandises et de prestations de tiers Charge
4000 Achats de matériel Charge
4200 Achats de marchandises Charge
4400 Prestations / travaux de tiers Charge
4500 Charges d‘énergie pour l‘exploitation Charge
4900 Déductions sur les charges Produit
5 Charges de personnel Charge
5000 Salaires Charge
5700 Charges sociales Charge
5800 Autres charges de personnel Charge
5900 Charges de personnels temporaires Charge
6 Autres charges d‘exploitation, amortissements, résultat financier Charge
6000 Charges de locaux Charge
6100 Entretien, réparations et remplacement des installations servant à l’exploitation Charge
6105 Leasing immobilisations corporelles meubles Charge
6200 Charges de véhicules et de transport Charge
6260 Leasing et location de véhicules Charge
6300 Assurances-choses, droits, taxes, autorisations Charge
6400 Charges d’énergie et évacuation des déchets Charge
6500 Charges d‘administration Charge
6570 Charges et leasing d’informatique Charge
6600 Publicité et marketing Charge
6700 Autres charges d‘exploitation Charge
6800 Amortissement et ajustement de valeur des postes sur immobilisations corporelles Charge
6900 Charges financières Charge
6950 Produits financiers Produit/Charge
7 Résultat des activités annexes Produit / Charge
7000 Produits  accessoires Produit
7010 Charges  accessoires Charge
7500 Produits des immeubles d‘exploitation Produit
7510 Charges des immeubles d‘exploitation Charge
8 Résultats extraordinaires et hors exploitation Produit / Charge
8000 Charges hors exploitation Charge
8100 Produits hors exploitation Produit
8500 Charges extraordinaires, exceptionnelles ou hors période Charge
8510 Produits extraordinaires, exceptionnels ou hors période Produit
8900 Impôts directs Charge
9 Clôture Clôture
9200 Bénéfice / perte de l’exercice Produit/Charge
À lire également
Romain Prieur
romain.prieur@karpeo.ch

Romain est le fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève. Il est expert-comptable diplômé et participe activement à la formation des futurs experts-comptables via sont rôle de chargé de cours auprès de EXPERTsuisse. Romain est également le co-fondateur de la plateforme entreprendre.ch qui permet la création d'entreprises en Suisse.