Raison sociale d’une entreprise – Définition et exemples

Raison sociale suisse

La raison sociale d’une entreprise est le nom par lequel elle est désignée. On parle également parfois de raison de commerce.

Il existe de nombreuses règles qu’un entrepreneur doit connaître lorsque qu’il décide de choisir la raison sociale de son entreprise en Suisse. Voyons tout cela ensemble dans cet article.

Que signifie la raison sociale ?

Définition de la raison sociale d’une entreprise

La raison sociale est le nom par lequel une entreprise est désigné. On l’appelle également dénomination sociale ou raison de commerce.

La raison sociale fait partie des éléments à indiquer au Registre du Commerce lors de la création de la société et identifie l’entreprise en tant que personne morale ou entreprise individuelle. Elle concerne toutes les formes juridiques : société à responsabilité limité (SARL), société anonyme (SA), raison individuelle (RI), société en nom collectif (SNC), association ou fondation. Seul exception : les sociétés simples.

Fondements juridiques relatifs à la raison sociale

La raison sociale d’une entreprise est le nom par lequel celle-ci est désignée au quotidien. Elle permet d’identifier l’entreprise de manière claire.

Les raisons sociales doivent contenir des informations qui permettent d’en dire suffisamment sur le type d’entreprise ainsi que les personnes qui la compose pour les sociétés de personnes (article 945 du Code des Obligations).

Elle ne doit en aucun cas être trompeuse ou porter à confusion.

Exemples de raisons sociales en Suisse

Toutes les entreprises que vous connaissez ont des raisons sociales. Pour les trouver, vous pouvez vous rendre sur l’Index central des raisons de commerces en Suisse (Zefix).

« Nestlé SA » est par exemple la raison sociale d’une des principales entreprises du Groupe Nestlé. Il en est de même pour « Swisscom AG » également connu sous le nom de « Swisscom SA » en français.

La raison sociale de notre fiduciaire est Karpeo SARL. Monsieur Albert, ferronnier indépendant pourra appeler sa ferronnerie « Albert acier » : il s’agira de sa raison sociale. Les succursales d’entreprises suisses en Suisse doivent mentionner le terme « succursale de Nyon » dans leur raison sociale si la succursale est située à Nyon.

Attention : il existe des règles bien spécifiques qui régissent le choix des raisons sociales en Suisse. Voyons ensemble comment la choisir sans faire de faux pas.

Trouver sa raison sociale : les règles

Il existe une multitude de règles lorsque l’on choisi une raison sociale pour une entreprise.

Obligation de mettre le nom pour les entreprises individuelles

Toutes les entreprises individuelles doivent contenir le nom de famille de la personne qui l’exploite.

Ainsi, dans notre exemple précédent, Monsieur Albert devra absolument inclure son nom de famille dans la raison sociale de sa raison individuelle.

Interdiction d’induire en erreur sur l’activité

Il n’est pas autorisé qu’une raison sociale puisse induire en erreur.

Par exemple, une boucherie exploitée par Madame Pitter « Pittet Boucherie » ne pourrait pas s’appeler « Bittet boulangerie d’or ». L’activité de Madame Pittet est la boucherie et non la boulangerie. En choisissant une désignation qui parle de boulangerie, Madame Pittet induit en erreur. Le Registre du Commerce la refusera .

Les désignations géographiques

Il est tout à fait possible d’utiliser des désignations géographiques dans une raison sociale.

Le nom de la commune dans laquelle la société a son activité peut être librement choisir par une entreprise. Ainsi, si votre restaurant est situé à Lausanne, vous pouvez l’appeler « Pizzassima de Lausanne SARL ». Attention : si le siège est à Genève, il ne vous sera pas possible d’appeler votre pizzeria ainsi.

De même, vous pouvez utiliser des termes tels que des noms de montagne, de lac ou de rivière, dans la mesure où ces éléments n’induisent pas en erreur.

Les caractères spéciaux

Une raison sociale doit s’écrire en caractères latins : toutes les lettres et tous les chiffres sont autorisés. Il n’y a aucune règle spécifique d’orthographe ou de grammaire à respecter, même si cela est largement recommandé pour des raisons d’image de marque de l’entreprise.

L’utilisation de caractères spéciaux est proscrite, sauf lorsque ces caractères sont nécessaires à la compréhension ou lecture du nom de l’entreprise : apostrophes, points, parenthèses ou parfois guillemets peuvent être autorisés.

Changement de raison sociale

Dans quels cas faut-il changer la raison sociale d’une entreprise ?

Il existe de plusieurs raisons qui peuvent pousser un entrepreneur à changer la raison sociale de son entreprise : changement d’activité, vente de la société ou changement de propriétaire.

Dans tous les cas, le changement de dénomination doit se faire auprès du Registre du Commerce du canton où se situe le siège de l’entreprise pour être effectif.

Comment changer de raison sociale ?

Pour modifier la raison sociale de son entreprise, il faut transmettre une réquisition de modification au Registre du Commerce.

Etant donné que le changement de nom impact les statuts de l’entreprise pour une SARL ou une SA, le changement de la raison sociale nécessite le passage devant un notaire. Il va devoir effectuer un acte en la forme authentique.

Pour une raison individuelle, le changement de nom ne nécessite pas de passer devant le notaire mais nécessite une réquisition au Registre du Commerce.

Attention aux pièges lors du changement de raison sociale

Attention, changer de raison sociale n’est pas anodin. Vérifiez bien que le nouveau nom que vous avez choisi est libre, à la fois en ligne sur internet, mais également sur Zefix.

Vérifiez également qu’il ne s’agit pas d’une marque déposée ou d’une marque protégée en vous rendant sur le site de l’Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI).

La raison sociale : un choix stratégique

La raison sociale d’une entreprise est ce qui va la définir tout au long de sa vie. Il est important que ce choix soit réfléchi et que le nom respecte les prescriptions du Registre du Commerce.

Les équipes de Karpeo vous soutiennent dans le choix du nom commercial de votre entreprise. Nous vous accompagnons dans la création de votre entreprise en Suisse (SARL ou SA) ainsi que l’inscription au Registre du Commerce de votre raison individuelle.

Les experts de notre fiduciaire à Lausanne ou Genève pourront répondre à vos question.

Romain Prieur
romain.prieur@karpeo.ch

Romain est le fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève. Il est expert-comptable diplômé et participe activement à la formation des futurs experts-comptables via sont rôle de chargé de cours auprès de EXPERTsuisse. Romain est également le co-fondateur de la plateforme entreprendre.ch qui permet la création d'entreprises en Suisse.