Le portage salarial – Avantages et inconvénients

Portage salarial avantages inconvénients

Le portage salarial est une solution de plus en plus en vogue pour les personnes cherchant à avoir une activité indépendante en Suisse.

Grâce à la flexibilité de ce statut, il est possible de gérer son activité indépendante sans les inconvénients des démarches relatives (choix de la forme juridique de son entreprise, dossier de création de la raison individuelle).

Les équipes de la Fiduciaire Karpeo vous explique tout sur le portage salarial, ses avantages et inconvénients dans cet article.

Définition du portage salarial

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un mode de travail qui permet à un indépendant ou un travailleur indépendant de travailler pour un client en étant salarié d’une entreprise de portage salarial.

Cela signifie que l’entreprise de portage salarial prend en charge les aspects administratifs et juridiques de l’emploi, tels que la gestion des salaires et des cotisations sociales, tandis que le travailleur indépendant peut se concentrer sur son travail pour le client.

Le portage salarial peut être avantageux pour les indépendants car il leur permet de bénéficier de certaines protections sociales et juridiques qui ne sont pas disponibles pour les travailleurs indépendants classiques.

Avantages et inconvénients du portage salarial

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Les avantages du portage salarial pour les travailleurs indépendants peuvent inclure :

  • La couverture sociale : en tant que salarié de la société de portage, le travailleur indépendant bénéficie de la couverture sociale liée au salariat. Il s’agit notamment des cotisations AVS de l’indépendant, de la LPP et LAA (toutes deux facultatives). Certaines société de portage pourront également vous proposer des assurances sociales plus poussées telles que les indemnités en cas de maladie (IJM).
  • La protection juridique : la société de portage peut offrir une assurance protection juridique à ses salariés en cas de litige avec un client ou un tiers, ou en cas de problème lié à l’exercice de leur activité.
  • La simplification des formalités administratives : en tant que salarié, le travailleur indépendant n’a pas à s’occuper de toutes les formalités administratives liées à son activité. Il n’a pas besoin de s’inscrire à l’OCAS pour devenir indépendant, ni de tenir une comptabilité ou d’établir des factures de vente. Ces éléments sont sont gérées par la société de portage.
  • La flexibilité : le portage salarial permet de choisir ses missions et ses clients, et d’avoir une certaine flexibilité dans l’organisation de son travail.

Ces avantages peuvent varier selon les sociétés de portage, il est donc important de bien se renseigner avant de choisir cette forme d’emploi.

Quels sont les inconvénients du portage salarial ?

Les principaux inconvénients du portage salarial pour les travailleurs indépendants peuvent inclure :

  • Les coûts : le portage salarial peut entraîner des coûts supplémentaires pour le travailleur indépendant, sous la forme de commissions prélevées par la société de portage sur son salaire, ou de frais de gestion de son activité.
  • La perte de certaines libertés : en tant que salarié, le travailleur indépendant peut perdre certaines libertés liées à l’exercice de son activité, notamment en ce qui concerne la détermination de ses tarifs ou la gestion de son temps de travail.
  • La dépendance vis-à-vis de la société de portage : en tant que salarié, le travailleur indépendant est dépendant de la société de portage pour la gestion de son activité et la perception de son salaire. Si la société de portage rencontre des difficultés financières ou juridiques, cela peut avoir un impact sur le travailleur indépendant.

Il est important de peser le pour et le contre avant de choisir le portage salarial comme forme d’emploi. Aussi, il est crucial de bien se renseigner sur les différentes sociétés de portage pour trouver celle qui offre les meilleures conditions pour le travailleur indépendant.

Comment choisir entre portage salarial et statut d’indépendant ?

Portage salarial ou indépendant : un choix important

Le choix entre le portage salarial et le travail indépendant dépend de plusieurs facteurs. On pense entre autre aux besoins et les préférences du travailleur indépendant en termes de couverture sociale, de protection juridique et de flexibilité. Il est important de bien évaluer ses propres besoins et attentes avant de prendre une décision.

Voici quelques points à prendre en compte pour choisir entre le portage salarial et le travail indépendant :

  • La couverture sociale : en tant que travailleur indépendant, vous devrez souscrire à des assurances sociales et privés pour couvrir les différents risques de votre activité. Cela entraîner des coûts qui sont parfois importants. Le portage salarial vous permet de bénéficier de la couverture sociale liée au statut de salarié sans avoir à souscrire à ces dives assurances.
  • La protection juridique : en tant que travailleur indépendant, vous êtes responsable de votre activité et de vos relations avec vos clients. Si vous êtes en litige avec un client ou un tiers, vous devrez gérer vous-même la situation et assumer les conséquences financières et juridiques. Le portage salarial vous permet de bénéficier d’une protection juridique voire d’une assurance RC en cas de litige.
  • La flexibilité : en tant que travailleur indépendant, vous avez une grande autonomie dans l’organisation de votre travail et dans le choix de vos clients et missions. Le portage salarial peut vous offrir une certaine flexibilité, mais en tant que salarié, vous serez soumis à certaines règles et obligations en matière de temps de travail, de déclaration de chiffre d’affaires.
  • Les coûts : en tant que travailleur indépendant, vous devrez gérer vous-même les formalités administratives et juridiques liées à votre activité. Cela entraine forcément des coûts en termes de gestion et de fiscalité. Le portage salarial peut simplifier ces formalités et vous éviter ces coûts. Cela n’est toutefois pas gratuit : les agences de portages prélèvent pour cela des commissions sur votre salaire.
  • La fiscalité : la fiscalité de l’indépendant est différentes de celle du salarié. Dans la déclaration fiscale annuelle, ces deux activités sont déclarés distinctement. Il est donc important de se renseigner auprès d’une fiduciaire pour comprendre les avantages fiscaux liés aux choix que vous ferez.

Choisir sa société de portage

Il existe plusieurs critères à prendre en compte pour choisir une société de portage salarial, notamment :

  • La qualité des services offerts : vérifiez que la société de portage propose des services adaptés à vos besoins en termes de couverture sociale, de protection juridique et de gestion administrative et financière.
  • Les conditions de rémunération : comparez les différentes offres de rémunération proposées par les sociétés de portage pour trouver celle qui vous convient le mieux. Vérifiez notamment les commissions et frais prélevés sur votre salaire et les modalités de paiement.
  • La réputation et l’expérience de la société : informez-vous sur la réputation et l’expérience de la société de portage en interrogeant d’autres travailleurs indépendants qui l’utilisent. Vous pouvez aussi consulter les avis en ligne.
  • Les avantages supplémentaires proposés : certaines sociétés de portage proposent des avantages supplémentaires pour leurs salariés tels que des formations ou des services de conseil en gestion de carrière. Informez-vous sur ces avantages pour savoir si la société de portage peut vous apporter un soutien en plus de la gestion de votre activité.

Le portage comme solution alternative pour les indépendants

Le portage salarial est une solution alternative pour les travailleurs souhaitant devenir indépendant en Suisse. De plus en plus utilisés, elle permet également aux retraités de pouvoir effectuer des missions ponctuels et ainsi bénéficier de revenus complémentaires dans leurs retraites.

Contactez-nous pour en savoir plus.

Romain Prieur

Romain est le fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève. Il est expert-comptable diplômé et participe activement à la formation des futurs experts-comptables via sont rôle de chargé de cours auprès de EXPERTsuisse. Romain est également le co-fondateur de la plateforme entreprendre.ch qui permet la création d'entreprises en Suisse.