Gérer et créer une entreprise en période de crise

Gérer créer entreprise en periode de crise fiduciaire karpeo

Gérer ou créer une entreprise en période de crise est un défi qui peut parfois paraitre insurmontable. Dans cet article, nous discutons de quelques idées et stratégies qui pourront vous aider à surmonter cette période incertaine.

Que vous ayez déjà créé votre entreprise, que vous souhaitiez le faire dans un avenir proche (n’hésitez pas à nous contacter pour la création de votre entreprise), cet article est pour vous. Et n’oubliez pas, votre fiduciaire Karpeo sera là pour vous conseiller et vous soutenir tout au long de votre aventure entrepreneuriale.

Gérer la crise – S’adapter au marché et innover

Faire le bilan au vu de la situation

En premier lieu, évaluez la situation afin de déterminer les actions primordiales, puis les moins urgentes ou étant répertoriées comme moins importantes. Estimez les conséquences que la situation a sur vos activités et qu’elles sont les tâches les plus touchées ou sensibilisées. Classifiez par ordre de prévalence toutes les problématiques et les enjeux générés par la situation afin d’en avoir une vision claire et précise.

Se mettre en action

Après avoir éclairci tous ces points, vous devez faire en sorte de vous accommoder au mieux pour vous adapter à la situation du moment. Veillez à renforcer tout ce qui n’est pas impacté et qui se déroule bien, puis en parallèle, modifiez les points ou les secteurs de votre activité qui ne répondent pas ou ne peuvent prospérer au vu des circonstances.

La crise liée à la Covid-19, bien qu’ayant des impacts divers sur votre entreprise, ne doit pas être perçue comme un désastre, mais au contraire vous pousser à exploiter les opportunités dans le but d’affermir ou de rectifier les différents points et le potentiel de votre activité.

Les difficultés doivent être perçues comme des défis plutôt que comme des obstacles. Il vous faut innover en sortant de votre zone de confort pour le moins perturbée : de nombreux livres sur l’entrepreneuriat pourront vous aider pour cela. De ce fait, évaluez si ce ne serait pas justement le bon moment pour déployer une activité en ligne en vous infiltrant dans le commerce électronique dans l’objectif de placer vos produits, et ce pour capter de nouveaux clients. Pour envisager l’instauration de cette filière de commerce électronique, c’est peut-être aussi le moment de faire appel à des personnes qui se sont retrouvées au chômage, elles sont nombreuses depuis le début de cette crise sanitaire. Ce qui génèrerait des créations d’emploi.

Si votre domaine est centré sur les offres de services, vous pourriez prévoir d’enrichir votre gamme pour répondre aux attentes, en fonction de la situation et de ses conséquences, en diversifiant et complétant vos offres ou en cherchant à atteindre d’autres cibles qui pourraient être complémentaires. C’est peut-être aussi un moment déterminant pour vous perfectionner dans la publication de contenu ou en apprendre les rouages afin de vous déployer via les réseaux sociaux pour y développer votre notoriété, votre réputation et votre popularité. Cela vous permettra de maintenir et préserver un véritable lien avec votre clientèle.

Cette phase de crise peut s’avérer essentielle, et même salutaire dans certains cas, pour expérimenter des actions qui pourront toujours être utiles une fois la crise derrière vous. En réformant ou transformant vos procédés (pensez également à adapter votre business plan), vous aurez anticipé l’avenir dès maintenant pour être prêt et paré pour aborder l’après-crise sereinement, et ce pour le bien de votre entreprise.

Communiquer : un élément crucial

Plus encore en temps de crise, telle que celle que nous traversons, la communication tient une place centrale que vous pouvez largement exploiter. Sachant qu’une grande partie de la population se retrouve cantonnée à domicile, notamment en période de confinement, passant une grande partie du temps sur son ordinateur et autres écrans comme la télévision ou le smartphone, c’est donc une opportunité qui ne peut que vous servir et vous avantager, à la condition que vous sachiez vous démarquer.

Votre communauté, c’est-à-dire vos clients ont besoin tout comme vous d’être réconfortés, et si en plus vous leur offrez la possibilité d’accéder à vos services, ou encore vos produits, ils seront ravis, surtout si vous agrémentez vos offres de quelques avantages promotionnels. Ce geste, ils l’apprécieront d’autant plus au vu de la période difficile qu’ils rencontrent eux aussi.

Usez d’empathie et de messages à consonance positive dans votre communication, mais aussi dans la publication de vos contenus. Soyez inventif tout en faisant preuve de pertinence pour attirer l’attention de votre communauté, susciter l’entraide et l’inciter à participer.

C’est donc l’occasion de créer ou de déployer un véritable canal de communication. Les réseaux sociaux, tels que Facebook, Google My Busines ou Twitter, et autres réseaux professionnels comme LinkedIn sont des dispositifs incontournables dans ce domaine.

Améliorer l’organisation interne de votre entreprise

Instaurez une équipe de crise

Créer une entreprise, c’est également devoir apprendre à gérer l’humain. Une erreur à vraiment éviter en période de crise, c’est de licencier vos collaborateurs à la première complication, car une fois que la crise sera derrière vous, vous serez face à des contraintes complexes pour recruter du personnel aux meilleures compétences.

Avant de prendre la décision de licencier, il peut être intéressant de réfléchir à certaines solution alternative :

  • Optez pour une adaptation des horaires ou du temps de travail,
  • Proposez-leur le travail à temps partiel de manière momentanée
  • Modernisez les postes de travail en fonction du monde actuel, notamment en utilisant la technologie numérique,
  • Créez une cellule de crise avec certains de vos collaborateurs experts en communication via les réseaux sociaux pour développer votre activité numérique. Il y a sûrement des collaborateurs parmi votre personnel qui seraient enchantés de contribuer cette évolution en changeant de poste plutôt que de se retrouver au chômage. Peut-être seraient-ils efficaces et plus à leur place dans ce domaine.

Avec quelques idées nouvelles, de l’imagination et un ajustement approprié, vous pourriez vous développer favorablement, d’une part en créant de l’emploi, et d’autre part en stabilisant voir en accroissant le chiffre d’affaires de l’entreprise que vous avez créée.

Managez vos équipes lors des activités en télétravail

Lorsque vous avez ouvert votre entreprise, vous saviez que vous alliez devoir vous adapter à l’évolution de l’économie. Il est vrai que cette crise sanitaire aura poussé nombre d’entreprises à mettre leurs employés en télétravail, notamment suites aux recommandations du Conseil Fédéral. Ce qui était jusqu’alors perçu comme une possibilité, voire un souhait pour certains, s’est transformé en une réalité avec le véritable challenge qui en découle pour prévoir sa mise en œuvre et son organisation.

Prévoyez des visioconférences via des applications dédiées comme Skype, Slack ou Zoom pour les plus connues, et gratuites, dans le but de managez vos équipes dans la bonne humeur, les assister en matière d’outils, faire le point sur les travaux effectués et ceux à réaliser. Cela vous permettra également de rester proches de vos collaborateurs qui seront plus motivés moralement afin d’être plus productifs.

Préparez le retour à la normale

Parce que toute crise a une fin, même lorsqu’elle est économique, celle que nous traversons ne dérogera pas à la règle, bien qu’elle soit et économique et sanitaire. Vous devez alors prévoir ce retour à la « normalité » en l’anticipant, et donc vous y préparer.

Dans un premier temps, et afin d’agir en pleine efficacité, étudiez les procédés et les méthodes de travail qui étaient les vôtres avant la crise pour en garder ce qui convenait. Analysez les processus mis en œuvre pendant la crise, comme le passage au commerce numérique ou le télétravail, pour les intégrer de manière pérenne à vos activités. Gardez ce qui est efficace, écartez ce qui ne l’est pas.

En conclusion

Les créateurs d’entreprises le savent : naviguer en temps incertains est qualité qu’il est nécessaire d’avoir, ou de développer.

La solitude de l’entrepreneur a été très souvent discutée dans les ouvrages d’entrepreneuriat. Etre accompagné devient alors une nécessité. Les équipes de la fiduciaire Karpeo sont présentes aux côtés des entrepreneurs en ces temps de crise : conseils financiers, aide à la transition et transformation digitale, planification financière, revue de business plan.

Nos comptables, fiscalistes, experts-comptables et juristes sont là pour vous soutenir et vous permettre de passer cette période difficile en toute sérénité. Contactez-nous pour plus d’informations.

À lire également
Romain Prieur
romain.prieur@karpeo.ch

Romain est le fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève. Il est expert-comptable diplômé et participe activement à la formation des futurs experts-comptables via sont rôle de chargé de cours auprès de EXPERTsuisse. Romain est également le co-fondateur de la plateforme entreprendre.ch qui permet la création d'entreprises en Suisse.