Jours ouvrables et jours ouvrés en Suisse – Définitions et différences

Comprendre la différence entre les jours ouvrables et ouvrés est essentiel car ces notions affectent les délais administratifs et la gestion du temps de travail au sein d’une entreprise.

La distinction entre jours ouvrables et jours ouvrés influence directement la productivité et l’organisation interne des sociétés.

Elle joue un rôle déterminant dans le calcul des délais pour la réalisation de projets, le traitement des commandes ou la livraison des services.

L’équipe comptable de Karpeo vous propose de clarifier les différences entre jours ouvrables et jours ouvrés, leurs implications et les réglementations en vigueur ainsi que leur influence sur le calendrier professionnel.

Définition des termes « jours ouvrables » et « jours ouvrés »

Ces termes peuvent parfois prêter à confusion. Pourtant ils ont des définitions et des applications spécifiques dans le monde du travail.

Qu’est-ce qu’un jour ouvrable ?

Un jour ouvrable désigne tout jour de la semaine à l’exception du dimanche et des jours fériés officiels qui peut être légalement travaillé. En Suisse, cela signifie généralement du lundi au samedi, hors jours de repos publics.

Les jours ouvrables sont principalement utilisés pour calculer les délais dans les transactions commerciales, les processus administratifs et légaux.

Qu’est-ce qu’un jour ouvré ?

Le terme jour ouvré fait référence aux jours réellement travaillés au sein d’une entreprise.

Les jours ouvrés excluent non seulement les week-ends et les jours fériés, mais aussi les éventuelles fermetures d’entreprise.

Par exemple certaines entreprises travaillent du lundi au vendredi et alors que d’autres travaillent du mardi au samedi. Dans les 2 cas, il y a 5 jours ouvrés par semaine, mais ces jours sont différents.

La notion de jour ouvré est donc plus précise et varie selon les pratiques spécifiques de chaque organisation ou profession.

Quelles sont les différences entre jours ouvrables et jours ouvrés ?

La distinction entre jours ouvrables et jours ouvrés en Suisse a des répercussions sur l’organisation interne des entreprises, mais également sur le respect des obligations légales.

Dans le monde professionnel, les jours ouvrés sont utilisés dans les rapports entre employeur et employés et sont souvent mentionnés dans le contrat de travail.

Ils reflètent la réalité opérationnelle de l’entreprise, influençant la charge de travail, la répartition des tâches et le calcul des heures supplémentaires.

Par exemple : si une entreprise adopte une semaine de quatre jours ouvrés, cela doit être pris en compte dans la planification des tâches et des objectifs.

Les jours ouvrables sont souvent utilisés pour déterminer les délais dans les transactions commerciales et les démarches administratives. Ils sont utilisés comme référence pour les rapports de l’entreprise avec ses clients.

Cela inclut, par exemple, le calcul des périodes de préavis, le respect des délais de paiement et les échéances pour la soumission de documents officiels.

Une méconnaissance de ces nuances peut entraîner des retards, des malentendus avec les partenaires commerciaux ou des pénalités pour non-respect des délais légaux. Il est donc crucial pour les entreprises ou les indépendants de bien comprendre ces termes afin d’optimiser leurs processus et de respecter les cadres réglementaires.

Impact sur la planification et la gestion du temps

La distinction entre jours ouvrables et jours ouvrés joue un rôle prépondérant dans l’organisation et la productivité, tant pour les entreprises que pour les employés.

Pour les entreprises

Pour les entreprises :

  • Tenir compte des jours ouvrables et ouvrés est essentiel pour optimiser les opérations et respecter les engagements envers les clients et partenaires.
  • La différenciation entre jours ouvrables et ouvrés affecte la gestion de projets, notamment dans le calcul des délais de livraison et l’organisation de la production.
  • Elle impact aussi la répartition équilibrée des charges de travail, la gestion du temps et la gestion conforme des ressources humaines.

Pour les employés

Du côté des employés, comprendre l’impact des jours ouvrés sur leur emploi du temps leur permet :

Nombre de jours ouvrés en Suisse en 2024

Calcul du nombre de jour ouvrés en 2024

Pour connaître le nombre de jours ouvrés en 2024 il faut :

  1. Compter le nombre de jours dans l’année : en 2024, il y a 366 jours (année bissextile).
  2. Retirer 104 jours qui représentent l’ensemble de tous les samedis et dimanche de l’année, il reste alors 262 jours.

Enlever les plus ou moins 10 jours fériés (les jours fériés sont différents selon les cantons) qui ne coïncident pas avec un week-end, on obtient un total de 252 jours ouvré pour l’année 2024.

Conclusion

Comprendre les différences entre jours ouvrables et jours ouvrés vous permettra d’être plus précis dans les discussions avec vos collaborateurs, fournisseurs et clients. Cela réduira les potentiels malentendus et vous permettra de mieux gérer votre société.

Contactez Karpeo en cas de questions relatives aux salaires ou à la gestion de votre société. Nos experts-comptables sont là pour vous.

Romain Prieur

Romain est le fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève. Il est expert-comptable diplômé et participe activement à la formation des futurs experts-comptables via sont rôle de chargé de cours auprès de EXPERTsuisse. Romain est également le co-fondateur de la plateforme entreprendre.ch qui permet la création d'entreprises en Suisse.